Sur les traces de Massilia…

« Il y a de l’or en barre, du bronze et de l’argent, l’écho d’une guitare, des fontaines d’Orient, On y va promener, sous la vieille sono,
elle joue parfois Bob Marley, il fait toujours beau. Tu verrais la joncaille, les perles et les diamants, des sourires en pagaille, un peu tous les accents(…) ». Ces paroles sont issues d’une chanson du groupe marseillais Massilia Sound System. Et qui mieux que ces artistes pourrait décrire cette cité millénaire. Leurs textes sont un hommage permanent à cette ville unique au monde.

Fondée par les grecs, la ville de Marseille a toujours été source de convoitise. Rasée par les légions de César en représailles au soutien sans faille pour Pompée, attaquée maintes fois au cours de son histoire, elle est à l’avant-garde pendant la Révolution Française. Le chant de ralliement des colonnes de sans culottes qui montaient sur Paris reste d’ailleurs encore aujourd’hui l’hymne national français.

Porte ouverte sur le bassin méditerranéen, Marseille ne ressemble à aucune ville française. Elle est unique en fait. Riche de sa diversité, Marseille offre un panorama surprenant au visiteur qui sait l’apprivoiser. Car il faut l’apprivoiser, il faut y revenir encore et encore pour apprécier Marseille. La plupart des millions de touristes qui lui rendent visite chaque année ne voient d’elle que ce qu’elle accepte de livrer au premier regard. Et ce premier regard peut être surprenant voire relativement décevant. Marseille nous accueille par ses fameux quartiers nord. Berceau du rap français, ces barres de béton défigurent le paysage. Le Vieux Port et la Canebière, si célèbres, n’auraient que peu d’intérêt s’ils n’étaient pas surplombés majestueusement par la cathédrale Notre Dame de la Garde, l’une des plus belle de France. Le visiteur qui s’en tient à ces lieux où se concentrent la majeure partie des touristes ne va garder qu’un souvenir un peu amer de cette ville qu’on lui a décrit tant de fois comme merveilleuse. Il risque même de ne voir que les mauvais cotés de cette ville et de ne plus vouloir y remettre les pieds. Ce serait une erreur.

En effet, c’est au visiteur qui saura dépasser cette première impression que s’offre la merveilleuse cité phocéenne. Chaque quartier est un voyage en lui même. Le quartier du panier, sans doute l’un des plus célèbres, vous plonge dans un village perché, typiquement provençal. Il est agréable de se perdre dans ses ruelles étroites et relativement calmes. En face, la vue depuis Notre Dame de La Garde mérite amplement les efforts fournis pour y arriver. Ces deux quartiers entourent le Vieux Port.

Après avoir flâné dans le panier, transpiré pour remonter de l’autre coté, il est temps de s’immerger plus loin dans le centre ville et de goûter à une autre facette de Marseille. En remontant la Canebière. entre le Cours Saint Louis et le Cours Julien, le centre ville change de visage et on se retrouve plongé, le temps de quelques rues, à Alger, Tunis ou Marrakech… C’est ça la vraie magie de Marseille, cette ville a le pouvoir de vous faire voyager simplement en changeant de rue. Plus rapidement que le quai 9 3/4 dans les histoires d’un jeune et célèbre sorcier à lunettes!

Marseille a énormément à offrir mais il faut prendre le temps de se familiariser avec elle. Commencez votre séjour par le remarquable musée d’histoire, proche du Vieux Port. Ce musée à la muséographie innovante vous permettra de remonter le temps et de comprendre de quoi cette ville est faite. Marseille fait partie de ces ville qui portent l’histoire en elle. Elle porte aussi en elle l’identité du bassin méditerranéen. Après le musée d’histoire, un tour au MUCEM s’impose. Ce gigantesque complexe muséographique est un hommage à l’identité du bassin méditerranéen et met en exergue les spécificités propres à cette zone géographique au regard de différents éléments (cultures agricoles, activités…). Passionnant!

Impossible de parler de Marseille sans citer les calanques, ces fjords du sud, coincés entre des falaises impressionnantes. Et la réalité est à la hauteur de la légende. Chaque calanque est différente mais toutes méritent le détour. L’un des endroits les plus connus et appréciés des Marseillais eux mêmes est le quartier des Goudes. Tout au bout de la route carrossable, se trouve l’une des calanques les plus mythiques de Marseille. Elle abrite un petit port de pêche encore en activité et est le point de départ d’un sentier extraordinaire. Attention tout de même, la promenade au delà du port est déconseillée aux personnes sujettes au vertige! La circulation y est très compliquée en été, il vaut mieux y aller tôt mais le jeu en vaut la chandelle!

 Restaurant La Goulette

On y mange l’un des meilleures couscous de Marseille. A quelques encablures du Vieux Port, proche du cours Saint Louis, une adresse à ne pas manquer. Rapport qualité/prix impeccable!

Plus d’infos