Select Page

Promenade dans Athènes…

Promenade dans Athènes…

Athènes est une ville extrêmement attachante et attractive. Issue d’une des plus grandes civilisations que le monde ait connu, elle a su garder la splendeur de son passé tout en se gardant bien de devenir une ville musée.

C’est une ville qui vit, qui bouge et qui sans cesse se réinvente. Sa jeunesse et son dynamisme séduisent tout autant que les somptueux vestiges de son immense passé. Elle offre de multiples visages selon la manière dont on la regarde. Si Janus n’avait pas été un dieu romain, il aurait été facile de l’associer à Athènes. Ce ne sont pourtant pas les dieux qui manquent à Athènes et il n’est pas question de  réécrire la mythologie pour le simple plaisir de le faire!

Pourtant c’est bien de mythologie dont il est question la première fois que l’on aborde Athènes. Mythologie de la Grèce antique, bien sûr- il est forcément impensable de se rendre à Athènes sans faire le tour de ses fabuleux monuments antiques, Acropole en tête- mais aussi mythologie moderne, réinvention de la démocratie et luttes sociales mais encore patriotisme, traditions et religion(s)…

Il y a mille façons de découvrir cette ville européenne aux parfums et ambiances orientales. La meilleure est peut être de se laisser porter. L’Acropole domine la ville de son imposante splendeur et même si l’image est connue de tout le monde, le voir « en vrai » reste une émotion immense.

Le centre historique, porte d’entrée de la ville, impose un passage par la place Monastiraki. Ce quartier, connu pour ses antiquaires, est le noeud central de l’hypercentre d’Athènes. Là, se rejoignent  plusieurs artères principales notamment la très commerçante rue Ermou qui relie le quartier de Thissio à la fameuse place Syntagma, symbole de la lutte des Grecs contre l’austérité imposée au pays par ses créanciers.

Athenes

Au nord de Monastiraki, se trouve la place Omonia et ses quartiers populaires, ainsi que les halles couvertes du plus grand marché d’Athènes. Il faut y faire un détour, pendant la matinée de préférence, afin de gouter à l’ambiance particulière, aux odeurs alléchantes, au joyeux brouhaha et bien sûr aux délicieux produits locaux.

Au sud de Monastiraki se trouve l’Acropole et sa promenade archéologique. Très prisée des touristes mais aussi des Athéniens, surtout le weekend, cette voie piétonne constitue une promenade très agréable autour des principaux sites archéologiques antiques.  C’est l’occasion de découvrir la Colline des Muses. Située en face de l’Acropole, elle culmine a près de 150 mètres au dessus de la mer et, outre les nombreuses ruines antiques – parmi lesquelles se trouve une grotte qui serait le lieu où Socrate aurait fini ses jours avant son empoisonnement- et offre une vue panoramique impressionnante, à la fois sur l’Acropole mais aussi sur la mer. A privilégier en fin de journée, le coucher de soleil vu du sommet de la Colline des Muses est fabuleux et justifie amplement les quelques efforts nécessaires pour y arriver!

Au nord ouest de Monastiraki se trouve Psiri. C’est dans ce quartier, qui ne s’anime que dans la soirée que se retrouve la jeunesse étudiante pour sortir et profiter des nombreuses terrasses de café. Bars à chicha et tavernes bon marché côtoient des cafés lounge et restaurants gastronomiques.

Pour côtoyer les milieux contestataires et underground de la capitale, c’est vers Exarchia qu’il faudra vous diriger. Ce quartier, au Nord est de la place Omonia est depuis des années le cœur de la vie contestataire et intellectuelle d’Athènes.

Athènes ne manque pas non plus de musées. Parmi eux, l’incontournable et tout récent musée de l’Acropole est bien sûr, le plus connu, et le plus visité, mais d’autres méritent le détour. Parmi eux, un coup de cœur pour le Musée Benaki qui, dans une belle villa Néoclassique, abrite une impressionnante collection d’art islamique. Plus de 10 000 objets sont remarquablement mis en valeur dans 4 salles. Une escapade orientale non loin de l’Acropole et de ses vestiges. Passionnant! Plus d’infos

Athenes
useful-tips

Athens Lotus Hotel

L’hôtel idéal pour un séjour de quelques nuits dans la capitale grecque. Un confort digne des 4 étoiles qu’il possède, des chambres agréables, spacieuses, un petit déjeuner royal, que demander de plus? Ah oui, peut être un emplacement à 150 mètres du métro (seulement deux stations pour vous rendre dans le centre) et un parking gardé gratuit? Vous avez les deux. Et tout ça pour environ 60 euros la chambre double… Rapport qualité prix imbattable!

Plus d’infos

Restaurant Oineas

Situé dans le quartier de Psiri, cette taverne a tout pour plaire: une déco très originale puisque constitué de centaines d’anciennes publicités provenant notamment de la collection privée des propriétaires, des plats grecs délicieux servis par la patronne, attentionnée et très accueillante et surtout des prix très doux. Ne tournez pas trop dans le quartier à la recherche d’une meilleure adresse, c’est peine perdue!

Plus d’infos

 [vsw id= »H8uyjCLnUqI » source= »youtube » width= »425″ height= »344″ autoplay= »no »]

About The Author

Tous nos articles

Inscrivez Vous!

Retrouvez nous sur les réseaux sociaux!